blank

LAIT DE CHAMELLE

COMPLÉMENT ALIMENTAIRE ET COSMÈTIQUE

Une piste sérieuse contre la dépression

Effets neuropharmacologiques du lait de chamelle liés à la modulation des amines biogéniques chez les animaux de laboratoire

Le lait de chamelle est rapporté comme anti-diabétique, hépato-protecteur, anticancéreux, antioxydant, antiviral et neuroprotecteur dans de nombreuses études. Sur la base de son profil neuroprotecteur, le lait de chamelle est étudié pour son effet bénéfique possible dans le traitement de l’anxiété et de la dépression et son effet sur les amines biogéniques cérébrales dans la présente étude. Les tests d’immersion de la tête, de traversée de cage, de tige fixe, de labyrinthe en hauteur élevé, de champ ouvert, de boîte claire et sombre et de nage forcée ont été utilisés pour mesurer le changement de comportement des rongeurs après l’administration de lait de chamelle. Tout changement possible du niveau des amines biogéniques cérébrales après le traitement au lait de chamelle a été évalué à l’aide de la technique de chromatographie liquide à haute performance (HPLC). L’administration de lait de chamelle a entraîné une augmentation significative (p <0,001) de l’activité exploratoire et locomotrice et un comportement anxiolytique chez les rongeurs. Dans le modèle de type dépression, les rats ont montré une augmentation significative (p <0,001) du temps de lutte après l’administration de 30 jours de lait de chamelle. La détection par HPLC des amines biogéniques cérébrales a révélé une augmentation significative (p <0,001) de la norépinéphrine, une augmentation insignifiante de la 5-hydroxytryptamine et une diminution significative (p <0,001) de la dopamine, de l’acide 3,4-dihydroxyphénylacétique, de l’acide homovanillique et de l’acide 5-hydroxyindoleacétique chez le chameau groupe traité au lait. Sur la base des résultats ci-dessus, le lait de chamelle est suggéré comme anxiolytique et antidépresseur aux doses administrées. Cependant, d’autres investigations expérimentales et cliniques sont nécessaires pour l’authentifier à différentes doses.

Source: www.ncbi.nlm.nih.gov US NATIONAL LIBRARY OF MEDECINE

Une piste sérieuse contre la dépression