logo camel-idee lait de chamelle camel milk 250

LAIT DE CHAMELLE

COMPLÉMENT ALIMENTAIRE ET COSMÈTIQUE

livraison lait de chamelle camel milk camel-ideepartout dans le monde
Footballeurs et énergies

Footballeurs et énergies

Le football est un sport où l’activité est discontinue. Les joueurs sont généralement soumis à des activités de faible intensité durant près de 70% du temps de jeu, mais le mesures du rythme cardiaque et de la température du corps montrent que le niveau du besoin énergétique global est élevé. Celui-ci s’explique en partie par la répétition des efforts de haute intensité que fournissent les joueurs par nécessité de performance. Un joueur de très haut niveau effectue environ 150 à 200 actions brèves et intenses au cours d’un match. Ces efforts nécessitent un apport élevé du système énergétique anaérobie, d’où les taux élevés de glycolyse et d’utilisation de phospho-créatine durant le match.Les glucides, qui sont stockés sous forme de glycogène dans les muscles et dans le foie, sont probablement la source la plus importante de production d’énergie et la fatigue vers la fin d’un match est probablement liée à l’épuisement des réserves de glycogène dans quelques fibres musculaires. Si quelques-unes d’entre elles sont alors incapables de se contracter, l’aptitude au sprint est réduite, de même que les capacités techniques. Le niveau d’acides gras libres (AGL)dans le sang augmente progressivement durant un match et compense partiellement la baisse progressive du taux de glycogène musculaire.Durant un match, l’effort physique varie considérablement chez un même joueur en fonction de ses capacités physiques et de son rôle tactique au sein de l’équipe. La fatigue peut survenir par ailleurs provisoirement au cours du match, mais on ne sait toujours pas encore réellement expliquer les raisons d’une réduction de la capacité à atteindre une performance maximale.

BESOINS ÉNERGÉTIQUES ET ALIMENTATION DU JOUEUR DE FOOTBALL

Les besoins énergétiques pour un bon entraînement et un bon match d’un joueur de très haut niveau, ces variations doivent être prises en considération lors de la conception des stratégies d’entraînement et des stratégies nutritionnelles .La distance totale parcourue par un joueur lors d’un match dépend de différents facteurs, dont le niveau de compétition, le poste du joueur, son style de jeu et son propre niveau de forme physique. Les joueurs de champ de très haut niveau parcourent habituellement entre 10 et 13km, et font du football un véritable sport d’endurance. Cependant, les besoins sont encore plus élevés étant donné que plus de 600 m doivent être effectués en sprint et environ 2,4 km à rythme soutenu. Durant la totalité du match, le rythme cardiaque se situe à 85% de la fréquence maximale et la demande en oxygène à près de 70% de la consommation maximale d’oxygène (VO2max). L’on peut déduire de ces valeurs que pour un joueur moyen qui pèse environ 75 kg, la dépense énergétique totale lors d’un match sera de 1600 kcal (environ 6,5 MJ). Les valeurs pour les joueurs d’un niveau de jeu inférieur sont sensiblement plus faibles. Parce que la VO2max est également moins élevée, l’énergie totale dépensée sera moindre. Naturellement les besoins énergétiques varient énormément d’un individu à l’autre.

Source: fifa.com

blank

Les besoins énergétiques pour l’entraînement varient selon l’intensité, la fréquence et la durée des séances d’entraînement mais ils évoluent également au fur et à mesure que se déroule la saison. La majorité des joueurs suivent un cycle hebdomadaire qui comporte une charge d’entraînement moins importante pour permettre la récupération du match précédent, quelques jours d’entraînement plus intensifs, puis une réduction de la charge d’entraînement en vue du prochain match.La préparation d’avant-saison est habituellement à son plus haut niveau d’intensité, tant les joueurs tentent de retrouver leur pleine forme physique en vue des premiers matches de la saison. Les besoins énergétiques lors d’une séance d’entraînement dédiée au travail de la forme physique peuvent atteindre ceux d’un match intense. Lors des phases de récupération, de régénération ou de travail de la technique, la dépense énergétique est bien plus faible.

Source: fifa.com

LE SAVIEZ VOUS ?

LE LAIT DE CHAMELLE EST LE LAIT ANIMAL LE PLUS PROCHE DU LAIT HUMAIN

Le lait de chamelle par ses propriétés peut être utilisé comme boisson énergétique NATURELLE !

Le lait de chamelle est un produit considéré comme « produit miracle » par certains grâce à ses très nombreuses efficacités sur la santé.

Le lait de chamelle est utilisé par de plus en plus de sportifs professionnels et amateurs.

blank

Source tableau: Sherif M Shamsia

Damanhour University · Food and Dairy Science and Technology