Le lait de chamelle est plus nutritif que celui de vache

Le lait de chamelle est plus nutritif que celui de vache, mais ne doit pas être bu non pasteurisé car il peut véhiculer des infections bactériennes.
L’animal est une partie vitale de la culture et de la tradition arabes et son lait est une composante importante du régime alimentaire aux EAU et dans d’autres pays arabes.

Une enquête récente sur la santé et le mode de vie menée par des experts de l’Université des Émirats arabes unis a révélé qu’un ressortissant des Émirats arabes unis sur six dans les zones urbaines consomme régulièrement du lait de chamelle et que ce ratio augmente considérablement dans la région d’Al Ain et les zones rurales.

Le Dr Riaz Ahmed Minhas, médecin de la clinique et centre médical Emirates à Al Ain, a déclaré hier que le lait de chamelle non pasteurisé pouvait provoquer la brucellose.

“Le lait de chamelle n’a pas besoin d’être bouilli autant que celui de vache ou de chèvre. Fort en saveur, il doit être bu lentement pour permettre à l’estomac de le digérer.”

Le lait contient moins de matières grasses et de lactose et plus de potassium, de fer et de vitamine C. L’analyse clinique du lait de chamelle a montré qu’il contient 40% de cholestérol inférieur à celui du lait de vache.

Il a également une faible teneur en sucre et une teneur élevée en minéraux, avec du sodium, du magnésium et éventuellement de l’iode – s’il était présent dans l’alimentation du chameau – ainsi qu’une teneur élevée en protéines.

Les experts ont déclaré que le lait de chamelle est très important pour la survie dans les pays arides. On pense que la Somalie abrite 30% de la population mondiale de chameaux, pour la plupart à une bosse, et ils sont principalement élevés pour le lait.

Le chameau à une bosse a été domestiqué environ 3000 avant JC dans le sud de l’Arabie, principalement pour sa viande et son lait.

Source : gulfnews.com par Aftab Kazmi