Comment vivent les bédouins

Les Bédouins (ou Bedawi en arabe), groupe de semi-nomades qui parcouraient le désert, sont les plus anciens habitants du désert d’Arabie.

Ils sont connus pour leur ingéniosité et leur hospitalité, ayant survécu à des conditions météorologiques extrêmes et à l’environnement hostile dans lequel ils évoluaient.

Les tribus étaient toujours en mouvement et voyageaient des milliers de kilomètres dans le sable en utilisant le soleil et les étoiles pour se diriger.

Ils n’avaient aucun instrument de navigation, les levers et les couchers de soleil leur indiquaient l’est et l’ouest, et les étoiles le nord. Les pentes des dunes de sable sculptées par de forts vents constituaient un outil supplémentaire afin de s’orienter.

Les Bédouins étaient également de véritables pisteurs et pouvaient ainsi distinguer les empreintes d’êtres humains à ceux des animaux dans le sable, mais aussi identifier s’ils appartenaient à un homme, un garçon, une femme ou une fille.

Survie dans le désert

Le climat aride, chaud et sec du désert, ainsi que la rareté de l’eau et des ressources naturelles obligeaient les Bédouins à exploiter tout ce qu’ils pouvaient trouver afin de survive.

Malgré ces difficultés, ils menaient une vie empreinte de fierté et de simplicité en plein cœur du désert et traitaient leur environnement avec respect. Ils utilisaient tout ce qui se trouvait autour d’eux dans leur quotidien : les arbres ghaf servaient à leur offrir de l’ombre et des abris, alors que le bois et les plantes du désert étaient utilisés pour bâtir leurs maisons.

Source: visitdubai.com

Les chameaux faisaient partie intégrante de leur survie. Ces animaux très utiles, connus sous le nom de « navires du désert », étaient utilisés comme mode de transport, source d’alimentation, et un véritable symbole de richesse. Le cuir de chameau était utilisé pour fabriquer des tentes, des chaussures et des habits chauds (nécessaires pendant la période d’hiver), alors que les poils de chameau étaient tissés afin de fabriquer des tapis.

Le lait de chamelle, qui regorge de nutriments, était utilisé pour faire du yaourt ou pour clarifier le beurre et, pour les célébrations comme les mariages, la viande de chameau était servie lors du repas.